Premier bilan à mi-parcours

Publié le par Bordales

Ce n'est pas une analyse approfondie et très originale que de dire que cette première partie de saison est à la fois satisfaisante et en même temps un peu frustrante. Satisfaisante au niveau du championnat où Bordèu, bien campé à sa deuxième place, n'est qu'à deux points du leader lyonnais tout en proposant du jeu. De plus une nouvelle finale au stade de France en coupe de la ligue est plus qu'envisageable avec la réception d'un adversaire modeste en quart de finale.

Mais nous sommes frustrés par le résultat en ligue des champions. Même si le parcours a été plus performant en terme de spectacle que lors du précédent passage sous l'ère Ricardo, les girondins n'ont pas pu se hisser au tour suivant et les deux matchs face à la Roma ont laissé un goût amer. Une défaite à domicile pour fait de jeu - nous en resterons à cette terminologie pur éviter toute polémique mais bon... - et une défaite à Rome avec un impresion d'impuissance. Espérons que Laurent Blanc, les joueurs et les dirigeants ne prendront pas de haut la coupe de l'UEFA, plus à notre portée sans doute, et que nous ne revivrons pas les éliminations sans gloire concédées à Osasuna et contre Anderlecht.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article